top of page
Rechercher

Comment obtenir un visa de long séjour et commencer à gérer votre futur gîte en France : Naviguer dans les options de visa pour les propriétaires de biens immobiliers


Vous êtes propriétaire d'un bien immobilier en France ? Vous envisagez d'en faire un gîte de charme, accueillant des hôtes du monde entier ? Si c'est le cas, vous vous interrogez peut-être sur les possibilités de visa qui s'offrent à vous pour prolonger votre séjour au-delà de la limite habituelle de 90 jours.

Permis de séjour ou visa

Pour prolonger votre séjour en France et vous lancer dans l'aventure du gîte, deux voies d'immigration s'offrent à vous : la première vous permet de préparer votre projet pendant un an avant de changer de statut pour celui qui vous permettra d'exploiter votre entreprise, tandis que l'autre vous permet de lancer votre projet immédiatement

Prendre son temps : le visa de visiteur et le permis de séjour entrepreneurial

casa, gîte, contryside house

Chercher un bien immobilier, explorer vos options, étudier la faisabilité du projet, les services que vous souhaitez mettre en place, le marché et tous les coûts associés à votre rêve peut prendre du temps. Beaucoup plus de temps que les 90 jours accordés dans le cadre de l'exemption de visa. Si vous envisagez d'étudier d'abord les possibilités qui s'offrent à vous sans générer de revenus dans un premier temps, vous devriez commencer par étudier la possibilité d'obtenir un visa de visiteur : Ce visa vous permet de résider en France pendant plus de 90 jours (environ 3 mois), jusqu'à un an, sans exercer d'emploi formel. C'est une option viable si vous souhaitez préparer votre projet de gîte en vue d'une éventuelle création d'entreprise.


Les principales conditions d'obtention de ce visa sont les suivantes


  • Disposer de moyens économiques suffisants pour subvenir à ses besoins (environ 1 400 euros nets par mois et par demandeur).

  • Une couverture d'assurance maladie pour la France.

  • Preuve des dispositions prises en matière d'hébergement pour les premières semaines de votre séjour.

Procédure de demande :


  • Déposez votre demande auprès du consulat de France de votre pays de résidence.

  • Une fois la demande approuvée, retirez votre visa et entrez en France.

  • Suivez la procédure de validation du visa dans les trois premiers mois suivant votre arrivée.


Une fois que votre projet est prêt à être lancé, vous pourrez passer à un visa qui autorise l'activité commerciale et l'exploitation d'une entreprise, parfois même directement depuis la France : le visa d'entrepreneur.

Gérer son gîte en tant qu'entrepreneur ou porteur de projet :

Le visa Entrepreneur et le visa Carte Talent (porteur de projet) sont destinés aux personnes souhaitant exercer une activité commerciale, artisanale ou industrielle, y compris l'exploitation d'un gîte. Les deux visas impliquent une procédure similaire. Cependant, le premier est destiné aux indépendants, aux consultants et aux petits projets, tandis que le second est conçu pour les projets nécessitant un capital plus important, comme peut l'être le lancement d'un gîte, s'il est correctement structuré.

Pour les deux visas, votre future entreprise doit être économiquement viable et sérieuse. Cependant, le visa Carte-talent (porteur de projet) exige :

  • Un diplôme équivalent à un master ou une expérience professionnelle d'au moins cinq ans.

  • Un investissement de 30 000 euros dans votre projet commercial, avec un plan bien structuré.

  • Une intention réelle et sérieuse d'établir une entreprise en France.

Retraités, retraité, maison, projet, entreprise, location

Alors que la carte d'entrepreneur n'est renouvelable qu'un an et ne permet pas de faire venir sa famille, la carte de porteur de projet a une durée comprise entre un an et quatre ans, déterminée par la préfecture en fonction de votre projet, et vous permet de faire venir votre famille proche.

En tant que citoyen étranger, propriétaire d'un bien immobilier en France, la perspective d'exploiter un gîte est très prometteuse. En comprenant et en exploitant les options de visa disponibles, vous pouvez transformer vos aspirations en réalité. Que vous optiez pour un visa de visiteur afin de lancer votre projet ou que vous suiviez la voie de l'entrepreneur ou de la carte de compétence pour une exploitation immédiate, la France accueille votre investissement et votre enthousiasme. Prendre la bonne décision n'est pas une chose que vous pouvez laisser au hasard, et le processus et le travail de préparation peuvent vous sembler insurmontables. S'entourer d'experts est la bonne stratégie pour sécuriser votre projet.

C'est pourquoi, si vous décidez de vous lancer dans cette aventure passionnante, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec notre équipe d'avocats et d'experts juridiques.

Votre voyage vers l'établissement d'un pied professionnel en France n'est plus qu'à un clic !

 

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page